CE QU'IL FAUT SAVOIR

PROTHÈSE DE HANCHE: CE QU'IL FAUT SAVOIR

La tête fémorale endommagée de la hanche est extraite et remplacée par une tige métallique introduite dans le fût fémoral. La tige fémorale est soit scellée soit fixée autrement.

La surface articulaire du cartilage acétabulaire est fraisée puis remplacée par une pièce en métal, céramique ou plastique. Celle-ci est fixée par des vis ou du ciment.

La surface articulaire du cartilage acétabulaire est fraisée puis remplacée par une pièce en métal, céramique ou plastique. Celle-ci est fixée par des vis ou du ciment.

Traditionnellement la chirurgie de remplacement de la hanche est réalisée de façon ouverte. Cependant, il existe de nouvelles techniques mini-invasives qui consistent à faire des incisions plus petites afin de réduire les saignements et les cicatrices.

Cependant, il arrive parfois que la hanche ne puisse pas être remplacée à travers ces petites incisions, c'est pourquoi la chirurgie traditionnelle est généralement la plus préconisée.

PROTHÈSE DE HANCHE: AVANT LA CHIRURGIE

Il s’agit d’une intervention chirurgicale majeure, le patient doit être préparé convenablement par un examen clinique minutieux, des explorations radiologiques et biologiques.

PROTHÈSE DE HANCHE: CE QU'IL FAUT SAVOIR

Une intervention de prothèse totale de hanche consiste à remplacer les surfaces de l'articulation
de la hanche (le cotyle, la tête et le col fémoral) par un implant prothétique.
Il s’agit d’une chirurgie commune pour les patients souffrant de plusieurs pathologies (arthrose,
arthrite inflammatoire, ostéonecrose de la tête fémorale....).qui provoquent la douleur et l'enflure
des articulations et réduisent la mobilité de la hanche.
La prothèse totale de hanche soulage la douleur, améliore la fonction articulaire et la marche
chez les patients qui ont des douleurs et de la difficulté avec un tel mouvement.
Lors d'une prothèse totale de hanche, le cartilage endommagé est retiré et remplacé par des
nouveaux matériaux pour soutenir les articulations. Il peut s’agir de métaux, plastiques ou
céramiques. Les pièces prothétiques peuvent être ensuite fixés soit en scellant l'articulation à l'os
(ciment chirurgical), soit en utilisant un revêtement pour fixer l'os et les articulations.
Lors de l'obtention d’une prothèse totale de hanche, les patients doivent discuter avec le
chirurgien, de son modèle et des matériaux utilisés. Les hanches prothétiques se sont beaucoup
améliorées au cours des dernières années, on utilise de plus en plus des appareils modernes et
sophistiquées avec des technologies de pointe.

La prothèse totale de hanche peut être la solution idéale en cas de destruction articulaire, celle-ci
peut être causée par l'arthrose, la polyarthrite rhumatoïde, la nécrose avasculaire. Elle peut
également être recommandée en cas, fractures ou luxation de la hanche, ou dans les
reconstructions après résection des tumeurs osseuses.

LA TECHNIQUE CHIRUGICALE D’UNE PROTHÈSE DE HANCHE

La tête fémorale endommagée de la hanche est extraite et remplacée par une tige métallique introduite dans le fût fémoral. La tige fémorale est soit scellée soit fixée autrement.

La surface articulaire du cartilage acétabulaire est fraisée puis remplacée par une pièce en métal, céramique ou plastique. Celle-ci est fixée par des vis ou du ciment.

La surface articulaire du cartilage acétabulaire est fraisée puis remplacée par une pièce en métal, céramique ou plastique. Celle-ci est fixée par des vis ou du ciment.

Traditionnellement la chirurgie de remplacement de la hanche est réalisée de façon ouverte. Cependant, il existe de nouvelles techniques mini-invasives qui consistent à faire des incisions plus petites afin de réduire les saignements et les cicatrices.

Cependant, il arrive parfois que la hanche ne puisse pas être remplacée à travers ces petites incisions, c'est pourquoi la chirurgie traditionnelle est généralement la plus préconisée.

Image

PROTHÈSE DE HANCHE: APRÈS LE TRAITEMENT

Suivi post opératoire Après une chirurgie de prothèse totale de la hanche, certains patients seront capables de marcher un peu le lendemain de la chirurgie avec l’assistance d’un kinésithérapeute.

La nouvelle hanche est généralement douloureuse au début, et il est normal de passer de quatre à cinq jours à la clinique. Souvent, le patient sera en mesure de marcher sans béquilles après 6 semaines, et sera rétabli totalement après 12 semaines.

À SAVOIR À PROPOS DE PROTHÈSE DE HANCHE

Complications possibles : La luxation, le sepsis, la thrombose veineuse profonde et l'embolie pulmonaire, les fractures périprothétiques,), la paralysie nerveuse.

Copyright © 2022 leadersoft.tn. All Rights Reserved. Created by Leadersoft.