CARDIOLOGIE INTERVENTIONNELLE ET CHIRURGIE CARDIAQUE

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PONTAGE CORONARIEN: LA TECHNIQUE CHIRURGICALE

Une incision est pratiquée à l'endroit où est sélectionné le matériel de greffe, habituellement le jambe, et les vaisseaux sanguins sont prélevés.

Une incision est ensuite réalisée au milieu de la poitrine et le sternum est ouvert en deux. Il va y avoir par la suite une création d’une circulation extra-corporelle afin que le coeur puisse s'arrêter et que la machine le remplace.

Les vaisseaux sanguins prélevés sont ensuite greffés au-dessus et en-dessous de l'artère qui est bloquée. Suivant s'il s'agit d'un pontage aorto-coronarien simple, double, triple ou quadruple, plus d'une greffe devra être réalisée.

Une fois les vaisseaux en place, les cathéters sont retirés du coeur, la pompe à sang est enlevée et le coeur est redémarré afin qu'il reprenne sa fonction. Le sternum est refermé et fixé avec de petits fils en fers et la peau de la poitrine est cousue avec des points de suture.

Image

PONTAGE CORONARIEN : APRÈS LE TRAITEMENT

Les patients passeront généralement une courte période de récupération dans l'unité de soins intensifs (USI) avant d'être transférés dans une chambre normale pendant 1 à 2 semaines.

Après leur sortie de l'hôpital, les patients devront faire très attention pendant les semaines suivantes.

À SAVOIR À PROPOS DE PONTAGE CORONARIEN (PACDEM)

Taux de réussite:

  • Cette opération a un taux de survie à cinq ans de 90%.

Non recommandé:
  • Patients plus âgés
  • Patients atteints de graves problèmes de santé

Risques potentiels :

  • Infection
  • Saignement
  • Rythme cardiaque irrégulier
  • Crise cardiaque
  • AVC
  • Caillots de sang 
Copyright © 2022 leadersoft.tn. All Rights Reserved. Created by Leadersoft.